Le blog de rose de mai

 
Nous sommes de ce village unique
Puisqu’il nous a tous deux vu naître.
Toi, le scientifique “éclairé”
Et moi, pauvre poète “allumée”.
 
De l’école proche, ton imposante statue
Nous électrisait par cette volonté perçue.
A nous enfant, tu éclairais notre ignorance
De tes prodigieuses connaissances.
 
Au fil de tes pas, j’ai découvert
Les lieux où tu aimais te ressourcer.
Et lu, au pied de cette table d’orientation
Les mots écrits à ta tendre aimée.
 
Grâce à toi, André-Marie AMPERE,
Ce petit village* presque inconnu
Est fier de posséder ce musée de l’électricité
Qui aujourd’hui rend hommage à ton Génie.
 
 
 
Poleymieux au Mont d’Or ( 69 ) près de Lyon   
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le blog de rose de mai

Des mots peints sur le chemin de ma vie. Des peintures écrites sur la vie en chemin...

Hébergé par Overblog