Le blog de rose de mai

Un moment inoubliable à vivre le 10 août

PIERRE ALAIN EN CONCERT le 10 aout dans le cher à 19 H 30
à la galerie Insolite - 1 rue des pêcheurs - le Guétin- Cuffy (18) - réservation conseillée : 02 48 80 40 20

Si l'auteur compositeur suisse Pierre Alain, né en 1943 à Genève, n'avait plus enregistré personnellement de disque depuis 2001, il n'a jamais cessé d'écrire ni de composer.
Depuis 1960, du bout de son Léman ou des bords de la Seine, Pierre Alain cisèle et souffle des chansons qui s’envolent par-dessus les frontières pour cueillir les disques d’or et de platine au Canada, en France, au Brésil et au Japon ! Marie Laforêt, Danièle Licari, Arlette Zola -3ème à l'Eurovision en 1982 avec "Amour on t'aime" dont il est l'auteur-, Alice Dona avec qui il crée en duo l'une de ses propres chansons au Théâtre des Capucines à Paris, ou le Sweet people d'Alain Morisod, comptent au rang de ses interprètes. Mais il écrit aussi des dialogues et des musiques de film, de revue, de théâtre, pour Jo-Johny, Isabelle Bonvin, Pauline Carton, Colette Renard, André Bourvil, Raymond Souplex, Charles Bayard, Roger Nicolas. Sans jamais s'éloigner vraiment de la poésie pure, fine fleur de son jardin discret, l'artiste se présente aujourd'hui en CD et en DVD comme sur scène dans un nouveau récital parlé chanté autobiographique, réaliste, émouvant et humoristique, intitulé "COUPL'ET REFRAIN". Sa vie, corps et âme, en 23 chansons. "Autant que de paires chromosomiques" s'amuse-t-il à précicer.

Pierre Alain chante depuis l’âge de 5 ans, alors qu'il suit déjà au Conservatoire de Genève des cours de solfège et de piano. Il se produit pour des fêtes de Société, d’abord, puis au Grand Casino de Genève, à 12 ans, et à la Télévision Suisse Romande, à 14 ans, dans la première émission de variété de l’époque avec une de ses compositions intitulée "Si j'étais". Ensuite à Paris, où il apprend son métier au Conservatoire de la Chanson dès l'âge de dix-sept ans, avant de partir écumer les cabarets phares de la Ville lumière (Chez Patachou, Au Lapin agile, Au Tire-bouchon, Chez la Mère Catherine, À L'Échelle de Jacob…) en s’accompagnant au piano. À 20 ans, repéré par Jacques Bedos, directeur artistique de la firme RCA et Bruno Coquatrix, directeur de l'Olympia, il enregistre ses premiers disques. Part en tournée en France et en Belgique avec Pierre Vassiliu, Hugues Aufray et Sylvie Vartan, défiant de ses chansons à texte les yé-yé qui triomphent dans les années 60.
Passant d'une rive à l'autre, le jeune Suisse tombe amoureux de Montmartre et de Saint-Germain-des-Prés qu'il arpente aux côtés de Gribouille, Brel, Mouloudj, Dimey. Il partage la bohème avec un peintre et ses modèles. Refait le monde avec des poètes et des philosophes, vagabonds ou universitaires tels que Lacan. Il découvre alors d'incroyables revers du décor :
Place Pigalle, non loin du "Moulin à Poivre" où il chante, sous ses yeux encore tout neufs, un marchand se fait égorger pour une crêpe trop sucrée, un quidam prend deux balles dans la gorge, un travesti se poignarde le coeur, un ivrogne meurt de froid sur un trottoir dans l'indifférence des passants... Scènes enfouies dans le coeur du poète aguerri qui se transformeront en couplets ironiques ou amers, et en récit de vie, bien des années plus tard.
Après avoir écouté "Paris la rue", une chanson de Pierre Alain qui reflète le petit monde des pavés et du macadam, Marcel Carné veut absolument rencontrer son auteur compositeur pour lui confier la demande d'une musique de film. Distrait par une amourette de passage, Pierre Alain n'honore pas ce rendez-vous, ce que le grand cinéaste refuse de lui pardonner...
En mai 68, Pierre Alain se trouve à la Sorbonne quand Dany le rouge, noiraud pour l'occasion, brave son interdiction de séjour. Titillé par les propos libertaires et libertins des contestataires, le Suisse observe avec amusement les jets de pavés lancés des barricades contre les CRS. Adepte de l'amour libre, il met en pratique les slogans poétiques et révolutionnaires d'alors, défie l'exclusivisme universitaire, conteste la société de consommation, avec les étudiants, fils de bourgeois devenus anarchistes, communistes, trotskistes, maoïstes, défilant poing levé, pour scander : "Un seul ennemi, le capital" !
- C'était la fête, résume-t-il aujoud'hui, vaguement nostalgique, avant de poursuivre, tout sourire : - Dans les moments de vache maigre plus qu'enragée, j'étais secouru par mon inséparable ami Whisky, un ouistiti que je portais sur l'épaule, et à qui les marchands offraient des fruits et diverses victuailles pour tout un régiment !
Bientôt, l'auteur compositeur peut se passer du secours de son singe. Plusieurs de ses chansons caraccolent en tête des hits, au Canada, au Brésil, au Japon,... transformant le vinyl en or et en platine. "Lizzy", "On allait bien ensemble", "Feuilles d'or", "Au revoir", "Sans toi", "Je te survivrai", "Mais comment t'oublier", "Et j'ai le mal de toi", "Sur le lac d'Annecy", "Neige", repris par Alain Morisod, Marie laforêt, Danièle Licary et d'autres vedettes de l'époque imposent Pierre Alain comme auteur compositeur, puis, dans les années 80, sur les plateaux de Danièle Gilbert, Bouvard, Drucker, Foulquier, où il est enfin reconnu aussi comme interprète.
Mais Pierre Alain vit surtout de sa plume. Il écrit pour de nombreux jeunes interprètes dont sa deuxième et troisième épouse, Isabelle Alba et Nouchkaï qu'il met en scène et manage efficacement au point qu'un major, la maison de disque Polydor, lui propose de devenir directeur artistique, ce qu'il refuse... L'artiste ne se voit pas passer derrière le bureau.
Avec le temps, le créateur au talent protéiforme élargit pourtant la gamme de ses activités.
Le 5 mars 1988, à Genève, au Centre International de Conférences, il livre un patchwork d'idées inventives intitulé "Du rêve à la Réalité". Dans sa thématique sociétale, il propose un système de banque de données par ondes qu'il nomme "Interligere" (avant la mise en route d' internet). Pressent l'ouverture des Pays de l'Est par l'intérieur. Préconise une force de paix internationale dirigée par une police mondiale au service d'un comité de sages, délégués par tous les gouvernements intéressés. Imagine une monnaie transnationale, frappée et alimentée par les pays riches pour les plus défavorisés. Évoque de nouvelles sources énergétiques...
Une vidéo témoigne de l'imagination foisonnante et avant-gardiste du créateur.
En 1999, installé à Genève avec sa quatrième épouse Christianne Capt, qui préside APAR (Association de Promotion pour les Artistes Romands), il met en place "Les Mardis de Pierre Alain" au P'tit Music'Hohl, rendez-vous incontournable de la chanson romande. Là, il se fait complice d'auteurs, compositeurs, mais aussi de poètes du terroir comme Jacques Tornay ou Ronald Fornerod dont il ponctue les vers par des improvisations au piano ou des couplets sur mesure.
Le succès va lui offrir un espace dans le cadre des Fêtes de Genève durant plusieurs années: "Planète Pierre Alain" où défileront les meilleurs artistes suisses.
En 2007, alors que tout lui sourit, un grave problème de santé l'oblige à lever le pied.
Entre conférences, music'hall, escapades à Paris et au Canada, Pierre Alain se concentre sur lui-même en quête d'essentiel. Il passe du clavier de son piano à celui de son traitement de textes. L'éditeur Grégoire Montangero lui demande de préfacer un livre consacré à une oeuvre de Gilles. Le texte convainc l'éditeur au point qu'il lui demande s'il a autre chose à lui proposer. Après la présentation de manuscrits, Pierre Alain signe chez Publi-Libris. Suit la publication de cinq livres dont un récit autobiographique intitulé "Les tribulations de Père la Lune", édité en 2011, réédité en 2012 par lequel Pierre Alain se fait reconnaître comme un vértitable écrivain.
En 2014, on lui publie un recueil essentiel à ses yeux, magnifiquement préfacé par Jean-Noël Cuénod, dans lequel le poète dévoile délicatement cette "Vérité nue" qui tente si souvent de nous échapper. Puis il revient à ses premières amours enregistrant en public "COUPL' ET REFRAIN" titre générique d'un CD et DVD publiés par Orange France Diffusion (Paris) dans lesquels, en 23 chansons, il nous fait jalonner les monts et les vallées de ses pérégrinations folles et sages, en quête d'absolu.
La voix et le talent du créateur ont bien mûri. L'artiste est enfin accompli. Cette belle cuvée de Pierre ALAIN est à déguster, vers par vers, librement. Sans modération.

Membre du comité de l'Alliance française à Genève, Académicien rhodanien, Pierre Alain dirige actuellement l'Académie Romande, une association genevoise sans but lucratif, soucieuse de la mise en valeur du patrimoine langagier
francophone et romand.

 PIERRE ALAIN EN CONCERT le 10 aout dans le cher à 19 H 30

Published by rose de mai - - de tout et de rien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le blog de rose de mai

Des mots peints sur le chemin de ma vie. Des peintures écrites sur la vie en chemin...

Hébergé par Overblog